Devenir maman malgré un handicap moteur

Nombreuses sont les femmes qui se trouvent en situation de handicap et qui souhaitent devenir quand même mères. Selon les médecins, c’est possible. On peut attendre un enfant malgré un handicap. Toutefois, un suivi médical rigoureux s’impose.

Une grossesse à haut risque ?

Généralement, la grossesse d’une future mère handicapée n’est pas à haut risque. Ainsi, cela ne requiert pas un suivi au sein d’une maternité spécialisée dans les grossesses à haut risque. En revanche, comme la grossesse présente des aspects spécifiques, il faut bien organiser le suivi obstétrique de la future maman. Ainsi, il est, par exemple, important de vous rapprocher rapidement d’un médecin rééducateur pour vous accompagner durant votre grossesse. Aussi vous ne devez pas attendre trop longtemps pour choisir l’établissement où vous allez accoucher. Avant de fixer votre choix, on vous conseille de visiter au préalable l’établissement qui vous intéresse. Ceci vous permet de vous assurer que l’établissement choisi vous convient. Le personnel peut-il vous recevoir ? Pouvez-vous y déplacer sans souci ? Il faut savoir qu’il n’existe pas d’établissements qui se chargent spécifiquement des femmes enceintes en situation de handicap moteur. Il vous revient de trouver la maternité qui vous convient le plus.

Et après la naissance ?

Il ne faut pas penser uniquement à la grossesse, mais aussi à l’après l’accouchement. La naissance de votre enfant va bouleverser de manière importante votre vie, votre quotidien. Pour gérer au mieux votre nouvelle vie, pensez à investir dans du matériel de puériculture. Vous pouvez par exemple acheter une table à langer murale. Elle se fixe à hauteur de votre fauteuil roulant. Pour faciliter votre descente du lit, achetez ou faites fabriquer un lit à barreau à ouverture latérale. Quand bébé sera un peu grand, vous aurez également besoin d’un harnais qui vous permet de maintenir votre bébé debout.

Le retour au travail

Comme élever un enfant requiert aussi un budget important, vous aurez besoin de reprendre le travail ou de trouver un emploi quand bébé sera un peu plus grand. Avec un handicap, trouver un travail n’est pas du tout facile, mais ce n’est pas impossible. Il existe même des sites de recrutement comme Hanploi.com dédiés aux personnes handicapées. Effectuez-y vos recherches. Tentez votre chance en postulant ! Sachez mettre en avant vos compétences, votre savoir-faire. Si malgré vos efforts, vous ne parvenez pas à trouver un emploi à cause de votre handicap, orientez-vous vers un ESAT (Établissement et Services d’Aide par le Travail). Il s’agit d’une structure médico-sociale destinée aux travailleurs handicapés. Afin de permettre aux personnes handicapées de s’informer sur les services qu’ils proposent sans avoir à se déplacer, la plupart de ces établissements disposent d’un site Internet créé par une agence web professionnelle Sur leur site web, vous devez voir les conditions et procédures d’intégration. En général, pour travailler en ESAT, il faut d’abord passer par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées). Puis, c’est cette dernière qui vous oriente vers un Esat. Vous y obtenez une rémunération adaptée à votre temps de travail et avez aussi droit à différents types de congé.